Sevrage

Leurs paroles

Le Sevrage

Le sevrage pour un animal n’est pas anodin, pour sa construction personnelle (son caractère, son identité…). Un animal peut être prêt au sevrage quand il a fini d’acquérir ce que doit lui apprendre sa mère. Par rapport aux communications que j’ai pu avoir auprès de chevaux, je considère qu’il ne nécessite pas seulement de savoir s’alimenter seul pour accéder au sevrage mais aussi d’apprendre la hiérarchie, l’autonomie et surtout la confiance en soi. C’est cette partie de l’apprentissage qui est pour moi et apparemment pour eux (si l’en on croit leurs paroles) très importante pour leur avenir. C’est ce qui leur permet d’être posés, biens dans leur tête et ce qui facilite la relation et l’apprentissage avec l’homme ainsi qu’avec leurs congénères. Réactions souvent constatées : Un sevrage trop précoce peut engendrer des troubles du comportement : Animaux peureux, caractériels ou encore éteints et sans réactions à ce qui les entoure. Conséquences sur la santé liées aux angoisses, eczéma… et beaucoup d’autres choses imaginables et inimaginables. Problèmes de comportements, chevaux apathiques…
Sandrine Guyon Pouzet Communication intuitive avec l'animal

Jeune cheval

Manque de confiance

Sandrine : Coucou mon beau, tu as le choix de me faire confiance comme de refuser, je respecterai ton choix, je ne juge personne, je suis juste un porte-parole.

As-tu quelque chose à transmettre ?

J’ai peur de me donner entièrement, j’ai peur de me livrer entièrement, j’ai tellement peur de la trahison. J’ai jusque-là dans ma vie, donné par survie ou « loyauté » (dans ma vie d’avant). Mais là je ressens qu’il serait bien que je recouvre mon cœur, donc au fond de moi cela résonne à me mettre à nu et donc ne plus avoir de protection en cas de trahison (changement, vente…) je voudrais bien ouvrir mon cœur et mon âme…. Mais comment être sûr de pouvoir refaire confiance aux humains, il est tellement changeant dans sa tête et au fond de lui, je suis trop sensible pour subir ces changements-là.

Je voudrais me poser et ne plus ressentir cette crainte ou pression au fond de moi, ce qui m’est de plus en plus difficile à porter. J’ai besoin de calme et de sérénité pour me reconstruire et reprendre confiance. J’ai besoin de temps pour redécouvrir l’envie au fond de moi, pouvoir sentir le soleil sur moi et apprécier ce moment en détente, pouvoir me dire que l’herbe est bonne, ré-apprécier les petits moments simples de la vie.

La pression des humains que j’ai connue était trop forte ou puissante pour moi. Je n’ai pas eu le temps de me construire petit, de prendre confiance en moi. Que je me sentais minable, dévalorisé et toujours en échec dans leurs yeux, c’est difficile de démarrer une vie et des relations dans cette énergie ou état d’esprit, cela marque au fond de soi, surtout quand on a une forte sensibilité….

Je suis perdu au fond de moi, je ne sais plus qui je suis, je ressens juste de la fatigue, une âme sombre et des douleurs physiques partout : garrot, épaules, reins, lombaires, cervicales, boulet droit, oppression, plexus, estomac contracté et ressenti de légères coliques par moments…

J’ai besoin de me poser !!! Je sais et sens que je suis arrivé dans un lieu et une personne qui me le permettent, il faut que j’ose respirer et me dire que cela est terminé….. Je prends le chemin…Merci.